En attendant de grandir… Dans une douce solitude!

J’ai fait ce dessin à partir de ma prose :).

Douce solitude.

Un rameau de paix, Un petit garçon se balance doucement sur un arbre Perdu au milieu d’un champs de blé. Il contemple l’immensité : Où chaque épi ne vit que pour lui-même, Où chacun d’entre eux, cherche le soleil. Ce tout devant ses yeux forme un vide. Doucement le vent fait danser cette immensité, Comme si de rien n’était. Le petit garçon put alors voir le ruisseau. Où des poissons frétillaient à la surface de l’eau. Chaque poisson ne vit que pour survivre, Chacun protège sa propre vie. Ce tout devant ses yeux, Le renvoi à lui-même. Seul devant l’immensité de la vie.

M.S.H.


« Lorsque vous êtes joyeux, sondez votre coeur, et vous découvrirez que ce qui vous donne de la joie n’est autre que ce qui causait votre tristesse. »
(Khalil Gibra,, Le prophète, extrait La joie et la tristesse.)

Publicités

10 réflexions sur “En attendant de grandir… Dans une douce solitude!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s